Airelle de printemps

C’est en puisant dans les prunes ailes de mes yeux

que je tapisse l’abri côtier romarin de mes rêves

avec du flanelle de petits pois

que je superpose en couche d’oignon

pour donner le ton aux pirouettes et ciboulettes

que je fais dans mon coing

comme dans une chou-rave partie

© Les faits Plumes

15 réflexions sur “Airelle de printemps

  1. Coucou Marie, oui une chou-rave partie sans substance toxique… Juste un havre de paix où l’on sert des lie-coeurs de toutes les couleurs pour enchanter les danseurs du « disque-monde »… Je t’embrasse et te souhaite une jolie journée. Delphine

    J'aime

  2. Ping : Airelle de printemps — Les faits Plumes – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s