Faire d’un pas teint son ça beau !

Elle n'aimait pas ce qui n'était pas teint. L'absence de cols aux rations généreuses juste au-dessus de ses saint-frusquin suffisait à éteindre le rose bonbon de ses joues de cerises atypiques. Ainsi, pour entretenir son précieux rouge-gorge, elle aimait roule été, les soirs ensoleillés, sur les artères encore chaudes, sans ne jamais utiliser le frein …

Lire la suite de Faire d’un pas teint son ça beau !

Faire courir un libelle *

Quel bel écho ma douce Jamadrou 💙. Merci…

Sur le fil, à la lisière du rêve et de la réalité, j’avance et je partage ici mes créations et mes surprises du jour.

en écho à l’article de Les faits plumes, clic ici

Faire courir un libelle *

est bien plus simple que d’adopter une libellule

la demoiselle au vol fragile vient s’en va revient

elle est liberté fascinante

le philosophe en est tout désorienté

si c’est une libellule bleue

c’est le poète qui ne sait plus où donner de la tête .

jamadrou © « Voyage en 21 » libellule 21/7/21

* Libelle: Petit écrit satirique et/ou diffamatoire ; pamphlet


à la façon d'Alphonse Daudet clic ici, moi j'ai quelque part dans la tête ou dans le cœur une libellule bleue J’ai dans mon cœur une libellule bleue, Une charmante demoiselle, Si mignonne que ses ailes N’ont pas l’épaisseur d’un cheveu. Il lui faut du cœur pour nourriture Longtemps, je me fis un jeu De lui offrir mon encre en pâture Les petites libellules mangent peu. Mais, sans en rien laisser paraître…

Voir l’article original 32 mots de plus

Petit libelle

Belle demoiselle muse imaginale toi qui à travers tes ocelles perçois ce que je cache sous mon écale je sais que tu portes dans ta nacelle ce qui fait de moi ta douce féale ainsi je protégerai ta dentelle de tout ce qui pourrait lui être fatal car oui tu es de ces belles qui …

Lire la suite de Petit libelle

Astérisque sans obélisque

Fée d'un zeste de citron rien ne m'atteint car l'eau range autour de moi tous mes chagrins pour m'en faire un temple mousse qu'elle hisse comme un totem laissant passer la lumière Et si la seule chose qui m'a teint est cette place trouvée entre le soleil et les nuages c'est parce que je suis …

Lire la suite de Astérisque sans obélisque

Rillettes comme il se d’oie

Quand je ris d'un beau coup, pour que cela dure le plus longtemps possible, je me carapate dans mon car à pattes, pour traverser les chemins du sous rire, et je dois bien vous dire que mon car appâte autour des rigolades, tout un tas de rigolos qui montent à leur tour, dans mon car …

Lire la suite de Rillettes comme il se d’oie

L’unichroisme lunaire

Portée par l'univoltain du soir qui disperse les couleurs entoilées du jour je sème par-ci par-là et à demi-teinte des lambeaux de l'universelle aubade qui tinte les toiles garnies claironnant aux sons des tintamarres quelques mots d'amour à qui colle son cœur sur l'ormeau lunévillé par quelques fées de pont © Les faits Plumes

Les contes des poules perchées – Chapitre I

Si vous avez Aymé Les contes du chat perché, je suis à peu prés certaine que vous aimerez les contes des poules perchées... *** Chapitre I - Frida *** Dans une contrée fleurie et boisée, terre de lien entre les Hommes et les Animaux, vivent trois poules. Habituées depuis leur plus jeune age à vivre …

Lire la suite de Les contes des poules perchées – Chapitre I