Ode aux vers de terre

C’est en plongeant mes yeux

dans l’œil de la terre

que je l’ai vu, lui, l’hom-us

mor de honte

de n’avoir pas su concilier

l’horizon OH de ses rêves

et le biota qui l’entoure

A l’exception, peut-être,

de quelques-uns qui écrivent des vers de terre

pour toucher l’eau de là

jusqu’aux cœurs de tous

© Les faits Plumes

3 réflexions sur “Ode aux vers de terre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s