Les ballotins

C’est tirés à quatre épingles et parce qu’ayant appris à marcher sur des œufs que nous vous proposons, quitte à être pris pour des cloches, le sacré numéro de Pâques. Afin de rester discrets et de ne pas se mettre dans de sales draps, la toile de résistance on lapin en blanc. Il est vrai qu’elle aurait été plus joyeuse en orangette, mais nous pouvons ainsi passer plus facilement, comme des poissons garnis, entre les mailles du filet et ceci sans aucune friture finale. Et si la peur que l’on se fasse prendre vient à vous tirailler le foie et que la cocotte se met à chauffer, vous aurez, au moins, la sucrerie de vous dire que ce n’est pas à cause du chocolat car il n’y a pâques le chocolat qui, des fois, donne des crises de foi…

Belles et douces fêtes de Pâques à tous

© Les faits Plumes

15 réflexions sur “Les ballotins

  1. C’est un délice toutes ces chocolateries de Pâques, qui sont encore après car ma foi n’ayons pas une crise de foie seulement un jour, il nous faut continuer encore les autres jours car on ne doit pas manger tout le chocolat le même jour.
    Et vive les crises de foie. C’est que le chocolat est bon.
    Bonnes gloutonneries Delphine. Bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s