Partie de chambres à air

– Tu n’as pas froid ?

– Oh non… Ne te mets pas martel en selle, le froid ne fait que passer entre mes rayons.

– C’est que…j’avais l’impression que tu te raidissais.

– Ah ça… Heuuuu non… C’est juste que je suis droit dans ma béquille.

[Elle comprit alors qu’il avait envie d’une partie de chambres à air. Elle savait aussi que si elle ne prenait pas les devants , ils passeraient la soirée à se regarder le porte bagage.]

– Chut ne dynamo de plus… Enchaîne- moi plutôt. [ À ces mots, il sentit un mélange de peur et d’excitation l’envahir. Il péta un câble et lâcha ses freins]

– Suis-moi. Dans la grange nous ne serons pas dérangés.

[Il la saisit tendrement par le guidon. Tels deux vélos à petites roues inexpérimentés, leurs pédales s’emballèrent à tel point que les chaînes sortirent de leur pignon. Ils venaient de dérailler ensemble.]

© Les faits Plumes

10 réflexions sur “Partie de chambres à air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s