La prise

Dès que je l’ai vue, j’ai su que le courant passerait entre nous…

Nos regards, en phase, se sont croisés…

J’ai compris que la prise était possible…

Cela a pris un peu de temps, car terre à terre, elle voulait les formes…

Histoire d’éviter les étincelles avec le vieux disjoncteur…

Elle m’a, depuis, ouvert son coeur…

J’ouvre la porte…

On se branche…

À travers le fil de nos étreintes…

Gainés…

On voltige sous haute tension…

Même si parfois, je dois l’avouer, quand je repense à s’ampère…

Je glisse vers un état d’électricité statique.

© Les faits Plumes

6 réflexions sur “La prise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s