Intimement liés

– Tu sais, parfois, je me demande, pourquoi tu prends tant de place. Je n’ai pourtant rien fait pour. En plus regarde comme je suis faite…Si menue… J’ai un thorax de lilliputienne. Parfois tu boomes si fort que pour calmer la douleur, je dois même me replier dans mes arts terre.

– Je t’assure pourtant que j’ai su trouver ma place. Je ne me suis jamais senti à l’endroit et ne me suis même jamais posé la question.

– Mais comment est-ce possible ? Quelle forme as-tu ? T’es long ? T’es visqueux ? T’es pas à la bonne place ? Suis-je née avec une malformation car dis à quel point tu dois être déformé pour ne pas seulement survivre mais continuer à grossir dans cette cage qui doit thoraciquement t’empêcher d’ouvrir les valves pour vivre comme un poisson dans l’eau.

– Je te l’ai déjà dit, je n’ai jamais eu le sentiment de vivre au milieu d’une écluse oubliée. Tu oublies que si je manque d’espace latéral, je peux puiser dans les profondeurs.

– Oui, je m’en suis rendue compte. Mais je crois que je t’en veux tout de même de prendre tant de place. Tu t’es tant développé. Parfois, j’étouffe tellement que ça fait des étincelles dans mon circuit vital intégré.

– Tu sais… Je te sens contrariée. Mes paroles vaudront donc ce qu’elles vaudront mais n’oublie pas que j’ai quand même le prestige de te connaître par coeur… Et tu te trompes ! Ce n’est pas moi qui prend trop de place car sans toi, à vrai dire, je n’existe pas. Or, tu dois comprendre qu’à nous deux, nous sommes plus que la somme des parties que nous sommes. Tant que tu n’auras pas digéré cet élément au même titre que toutes les bêtises que tu avales, quand bien même elles seraient de Cambrais, partout nous serons à l’étroit…

– Je ne comprends pas…

– Je ne prends pas trop de place parce que tu ne prends pas trop de place. Tu as juste besoin d’un boomcoeur pour te protéger des attaques et laisser s’épanouir les vibrations de ton coeur. Jusqu’au bouquet final, en tout cas, je te le promets, je ne te lâcherai pas la main.

© Les faits Plumes

2 réflexions sur “Intimement liés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s