Poupa huppé

Loin des e-gloos tons

froids et badauds

se réchauffant les doigts dans des feux artificiels

qui font Poum

je me suis agrippée

tel un poupa léger

à la racine des cheveux des fées

saisis en plein vent

pour parcourir lentement ces prairies fleuries

que l’on ne voit que dans les livres

et où l’on parle à des corps beaux

bien plus pleins que ces corvidés

à l’affut

d’un grain de pot teint

grossier et piètre

qui me plonge spontanément

dans les bras d’Edith

© Les faits Plumes

8 réflexions sur “Poupa huppé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s