Grand air

En corps

salis, cassés

mais pontifiant une foule humaine

qui cordiforme sa paix riante

quelques peuples liés

longent le canal du cœur

de la ville

aux hameaux

Et quand le vent se met à souffler

quelques paroles de Mistral

c’est tout un gaz cognitif

qui drageonne

l’air de rien

une emphase mélodieuse

jusqu’aux roux sillons

des bois veinés

© Les faits Plumes

Les peupliers de la maison l'automne - Nadine Nacinovic
© Nadine Nacinovic

Une réflexion sur “Grand air

  1. Ping : Grand air – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s