La Fénosa pas…

Pataugeant dans l’air rance

au milieu des mares tirant à elles

les eaux méditerranéennes en exil

la Fée n’osa point quitter ses souliers

enflammés par l’effort

qui dans une friction de minutes

furent tout simplement lavés

par une Supervielle éPonge

qui rendit à l’élu art

toute sa splendeur

jusqu’entre les doigts de pieds

© Les faits Plumes

Oradour-sur-Glane, un matin d'été 2016 | A l'encre violette

2 réflexions sur “La Fénosa pas…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s