Viole d’amour

C’est en grattant sur des pailles à sons

posées juste là sur le sol

que je les ai vues ces queues

de pies à nos pieds

danser sur le cuir des tambours du présent

pendant que nos vies au long court

fanfaronnaient sur des airs

d’accords des on

après avoir bas ré

des deux mains sur les feuilles d’épair

quelques fausses notes

afin que l’avenir soit plus chantant

car c’est au final dans une simple mie de pain

que le bec de ces petits piccolos

a fini par trouver dans sa timbale du jour

la clef d’un bonheur

qui m’a pénétré

sans que je ne puisse résister

© Les faits Plumes

11 réflexions sur “Viole d’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s