ONCE upon a time

C’est à partir de la spirale des mots sillons

que je lis maux et joies

à travers la reliure qui sauve, garde, ce que je suis

Puis je laisse venir ce qui me livre à moi-même

et recueille avec tournure

l’alpha et l’oméga des syllabes airs

qui se mettent à ma page

C’est alors que je saisis de l’index

une simple couverture

qui de par la douceur des plumes qu’elle renferme

me glisse dans un profond somme air

Je savoure avec délice ma bout fée d’oxygène

© Les faits Plumes

8 réflexions sur “ONCE upon a time

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s