Les fées élec-troncs

J’abrite les étoiles dans l’onde corpuscule du jour

pour habiter mes nuits dans un rayonnement d’effets

que seuls les électrons savent faire danser

sur les toiles des rêves

Et alors je dors tout en apesanteur

dans le fluide lumineux des aimantations

issues des liaisons chimiques

d’un pur moment magnétique

© Les faits Plumes

2 réflexions sur “Les fées élec-troncs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s