Tartouillade à la myrtille

Dans le zinzolin de mon delphinium

j’harmonise mon ascension vers le bleu

en rougissant ces pages blanches

de quelques folloides concolores

pour donner au flot de mes mots nacarats

le gout sucré d’une myrtille

que l’on ne peut apprécier cassis

ou bien si c’est debout

seulement dans mon pays de cocagne

© Les faits Plumes

9 réflexions sur “Tartouillade à la myrtille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s