Sans phocus

C’est dans un morse eau de vie

décodé sans défense

et sans que norrois s’en mêlent

que l’on comprend que le morceau d’un moment

malgré l’appel du sec

court le long d’un frisson

que l’humidité arrose

de quelques gouttelettes de plaisir

© Les faits Plumes

© Vittorio Giardino

14 réflexions sur “Sans phocus

  1. Coucou Marie, merci pour tes mots qui me touchent beaucoup. Je suis satisfaite de savoir que quelques gouttelettes de plaisir sont arrivées jusqu’à toi. Il ne m’en faut pas plus pour continuer à essayer de t’en faire venir d’autres. Gros bisous. Delphine

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s