De la délicatesse

Marchant sur le bout des doigts

en caressant le molleton de mes coussins adipeux

je m’envole vers l’eau rayée du ciel

pour ramener avec moi

l’arc-en-ciel

né de l’union

entre les amendes du jours et les poires de la nuit

pour ne tromper personne

© Les faits Plumes

Une réflexion sur “De la délicatesse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s