Comme tu l’as peint …

Il n’y avait pas que le souvenir

il y avait aussi tes yeux garnis

d’un amour

de praline

comme tu l’as peint si souvent

de ta chambre noire sans ampoule

Et je me suis revue défaire les nœuds

coulant le long de la rivière

pour laisser passer les poissons

que je ne voulais pas voir finir en friture

© Les faits Plumes

11 réflexions sur “Comme tu l’as peint …

  1. Voir le tableau nu de message
    C’est là que l’art commence à tisser
    Libre de pensée
    Ce qui ne guide pas à trouver ce qui n’y est pas
    Mais à poursuivre
    Le dernier sur son fil n’a pas fini de franchir le précipice..,
    N-L

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s