Naïade au bout des lèvres

Comme un déclin d’œil sans cil qui cligne sans élégance,

les voix lierres accrochées aux paix piment des messes suspendues

au dessus des âmes mots de mollieres

âpres et salées,

m’inspirent la grâce de dix pensées dont celle de me dire:

« épices tes mots logiques d’un peu de fantaisie » !

© Les faits Plumes

71267f6e-a791-4d84-9bba-35058b8a126b

 

4 réflexions sur “Naïade au bout des lèvres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s