Le trampoline des sophismes

-Cicéron cela ne peut pas avoir la forme Descartes. Ni à jouer ni à s’orienter.

-Dans ce cas, mettez-les à Platon verra bien.

-Bacon!! Ne soyez pas bougre et si peu m’ Alain ! Un rond c’est pas un carré!

-Kant à vous, je vous ferais remarquer, cher ami, qu’en Arendt n’est impossible!

-Et bien puisque vous insistez, j’aimerais Beauvoir cela…

-Oh mais Jaspers vous le prouver par une excellente Démocrite, voyez-vous ! Et pour cela j’ai besoin de passer au tutoiement.

Il te suffit, voilà tout, de t’exercer sur le trampoline des imaginaires et de faire plusieurs Rousseau qui vont activer plusieurs Confucius de pensée et une triangulaire du Pythagore qui t’amèneront à percevoir en Voltaire plusieurs façons d’aborder les choses. Mais pour cela, encore faut-il que tu lâches Thalès des jours communs et que tu acceptes que des Camus. Ainsi, le noir devient blanc et les trapèzes des losanges.

Et si tu arrives à ne pas Toynbee, je t’assure que Telhard ne te sera plus étranger.

 

© Les faits Plumes

9afacaf6-18f2-421a-b104-b5bfb69350eb

6 réflexions sur “Le trampoline des sophismes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s