Avec des ponts nés on peut claquer les talons

Les planteurs d’arc-en-ciel sont évidemment inquiets. Mais ils n’ont pas peur. Ils n’ont pas peur car avoir peur c’est être terrassé. Or en ces temps distancés vous comprendrez que la peur restaurant des émotions à éviter. D’abord, parce que si l’écart doit s’imposer, il sera de plus en plus rare de savourer des demis, même sous pression. Ensuite, parce que les ficelles étant tirées par d’autres, il ne sera plus possible de tenir en mains un ballon divin au seul prétexte « qu’on t’a miné » écrit en toute lettre.

Alors, les planteurs d’arc-en-ciel le savent, il ne faut pas avoir peur car les cas fée du cœur sont seuls à créer des liens au-delà de quatre murs.

© Les faits Plumes

12 réflexions sur “Avec des ponts nés on peut claquer les talons

  1. Oui, ma Belle Plume…Un lien qui traverse l’espace, le temps, bien au-delà des frontières, qui voyage sur les ailes de l’amitié et de nombreux partages du Coeur…
    Gros becs…du Québec …
    Merci d’être là…tu m’ensoleilles…😘

    Manouchka

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s