Hypocondriatie de confinoir

J’ai

Le toi qui s’escamotte

Les fées naître en quarantaine

La porte hier qui s’est fermée

Les riz d’eau brûlés à l’huile

La baie noire qui est percée

Le free go qui est en berne

Bref,

Trop de pressions dans les tuyaux

Trop de grains dans le siphon

Trop de mastics dans les carreaux

Trop de bétons dans les water

Trop de terres mite dans les coins

Trop de tout dans la moquette

Et voilà

Je pète les plombs

Car j’ai plus la baraka

Y’a trop de monde dans la baraque

J’ai la cheminée qui fume

J’ai même pas de numéro vert

En attendant de meilleurs jours

Je veux voir le Dr House !

© Les faits Plumes

© Issu du film Bettlejuice

6 réflexions sur “Hypocondriatie de confinoir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s