Le microbescope

Non, elle ne s’y résoudrait jamais et elle en avait marre d’entendre ceux qui pensent qu’on acarien changer.

Elle était recouverte de cette poussière infecte, pégante et grattante qui lui enlevait de sa légèreté. Elle l’entachait aussi de sa principale ressource: les parfums de sa magie.

Oust, pschitt

Confinée dans son terrier, au cœur de l’humus de la terre…

Elle mit le cœur à l’ouvrage à la création d’une potion magique et fit en sorte qu’elle se distille par les sillons de la terre pour stimuler le flux sans gain des tourbes des cœurs affaiblis par les allergènes moi gissant.

© Les faits Plumes

13 réflexions sur “Le microbescope

  1. Bon jour Max-Louis
    ô oui alors et je vous assure qu’elle en teste des potions…. Mais tous les ingrédients ne sont pas faciles à trouver et leur dosage est très minutieux, C’est ce qu’elle me disait ce matin à l’occasion de notre skypeboulemagique … Je vous souhaite une douce journée 🎈

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s