Bout de riz de confine riz

Sans bourde, on pensa au départ que sa bouderie trouvait ses origines dans sa bouffonnerie…  » Je me sens bouffi et boulot » répétait-il – « Je me sens comme un bout de riz bouilli  » ajoutait-il. Pourtant, son coeur boumait, c’était rassurant parce qu’il pouvait se montrer aussi délicieux qu’un boublik. Les fées ne l’avaient pas choisi par hasard. Que se passait-il donc ? Oui, il était un peu bourru et parfois un peu boudeur, cela ne faisait aucun doute… Mais tout de même… On le sentait aussi tendu qu’une bouelle.

Boudiou !!!! On découvrit assez rapidement que ce qui l’inquietait c’était de savoir où il allait pouvoir bouser…

Quelle idgnomitie !!!!

© Les faits Plumes

3 réflexions sur “Bout de riz de confine riz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s