Un monopanglotte par fée

Insupportablement pâlotte,

grêle au temps d’effroi,

sans calotte ni culotte

et portée par les seuls fers aumône de sa plotte

Elle s’est mise à danser sur la palette,

ballottée de couleurs en couleurs,

afin de poulotter nos yeux

des flottes

installées

© Les faits Plumes

6 réflexions sur “Un monopanglotte par fée

  1. C’est tellement beau que je dois dire que je suis bluffé par récit et aussi par la photo qui est magnifique, le tout débordant d’imagination …. Superbe.
    Bon et agréable dimanche Delphine. Bisous de la nuit étoilée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s