Avent n°3: L’art qu’on déontologise pour Noël

En l’absence d’accord des « on »

Ne manquant pas d’air

Il m’est passé de vent

Et m’a écrasé après percussion

C’est alors que j’ai compris qu’il avait tout orchestré avec art dente froideur.

Entre effroi et froid, sans partition, j’espérais que cela chaufferait pour lui et que, goutte à goutte, il finirait par s’effondrer.

Au final, il n’y avait que « qui qu’il ose qui » pour se permettre un sang pareil à Noël…

© Les faits Plumes

© Kiskkiloszki

Une réflexion sur “Avent n°3: L’art qu’on déontologise pour Noël

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s