L’enfant teint qui est en soi…

Les planteurs d’arc-en-ciel sont des fées…

Ils défont les situations cartésiennes pour les remonter dans un ordre poétique…

L’espace est sans frontière,

Le temps est extensible,

Et les mots sillons partout…

Par cet effet,

Les papillons de nos printemps refoulent nos larmes

Et nos eaux tonnes conservés

Laissent la m’arc-en-ciel

De nos sourires

Enfants teints

Gris brouillée

Sur un bout de pas pied

Dansant au rythme des couleurs

© Les faits Plumes

6 réflexions sur “L’enfant teint qui est en soi…

  1. Gratitude à cet éloge sensible. L’enfant est très vivant en moi et vos billets bondissant font retrouver en quelque sorte l’effet que justement engendraient en moi leur découverte et ce que je pressentais qu’ils contenaient…, je suis ravi de trouver cela sur mes chemins et dans mes réalités du Présent adulte. Longue vie!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s