Aie Aie Aie

Tout ceci est tiré par les oreilles !

Mais…

À partir de maintenant, je n’aurais plus de doudous !

Je n’arrive pas à voir où est le vilain petit canard !

Au milieu de ces immondices déformées !

Par des lavages quotidiens à la machine à laver les coeurs !

Et je lave mes draps en public, si je veux !

© Les faits Plumes

3 réflexions sur “Aie Aie Aie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s