Derrière la vitre

Mis hors les eaux

Je n’ai même pas les pieds sur terre

Si seulement j’pouvais prendre l’air

J’croiserais peut-être un feu follet

À défaut d’être ivre, j’pourrais au moins faire mouche

© Les faits Plumes

2 réflexions sur “Derrière la vitre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s