Laids beaux ballets des bolets

…  nous évitions avec soin les bolets de Satan à la queue rouge, et les faux cèpes que nous reconnaissions à leur couleur terne, à la raideur de leur ligne. S. de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée,1958

l’arrière-saison prolongeait l’éclosion tardive des bolets, des russules « jolies », des tricholomes bleus. J. Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958

11624d9c-8e3d-4f74-bcd5-e00454280b65

 

4 réflexions sur “Laids beaux ballets des bolets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s