Sous le soleil du cha’ailes

À force qu’ils me brident

Je me suis déformée

J’ai remplacé quelques traits

Je suis arrivée à l’union

Je me suis hybridée

Dans cet à post trophée

J’ai gardé mon indépendance

Je vole en plus maintenant

Trois points de suspension

© Les faits Plumes

5 réflexions sur “Sous le soleil du cha’ailes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s