Sept Ambres

Comme il est de joueuse coutume dans cette famille, j’ai choisi sept ambres…

Le citronné, pour son zeste de soleil restant, réchauffant et rassurant…

L’orangé, pour les vitamines stockées et l’énergie retrouvée que l’on s’évertue d’économiser…

Le brun, pour la bonne mine fièrement exposée, qu’aucun fard ne peut révéler…

Le rouge, pour, le coeur à l’ouvrage, surmonter les défis de la rentrée…

Le vert, pour les feuilles qui, à l’endroit même de nos exaltations estivales, s’accrochent encore et encore, envers et contre tout …

Le bleu, pour ne pas se laisser gagner par l’a-mer-tume de l’été qui s’en va…

Le blanc, qui nous tient et que l’on teint, tel un support qui nous permet de glisser de temps en temps…

Sept ambres…

J’occulterai le noir pour septembre…

Cet ambre n’est pas rattaché à une couleur de l’arc-en-ciel…

© Les faits Plumes

10 réflexions sur “Sept Ambres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s