Mise en scène Dahlienne

Parfaitement immobile, il fixait intensément les deux silhouettes. Moi aussi. Impossible d’en détacher mon regard. C’était une impression curieuse, celle de suivre, dans le lointain, un ballet miniature, un ballet dangereux dont on connait les danseurs et la musique, mais pas la chorégraphie, non plus que la figure suivante. On est comme envouté. On ne peut pas ne pas regarder.

 

Je remarquai alors qu’il se passait quelque chose de curieux. La jeune femme tentait de dégager sa tête par des contorsions de tout le corps. A quelques pas d’elle, à présent, l’homme immobile, la regardait se démener.

1520093482865

Au bout d’un moment, il s’avança vers la jeune femme et pris sa tête entre ses mains. Alors la scène changea; ce n’était plus un ballet mais un spectacle de marionnettes; de minuscules poupées de bois exécutaient de drôles de petits mouvements saccadés, frénétiques et irréels… perchées la-haut….

 

L’écriture de cet article m’est venu en tête cette semaine après avoir relu Bizarre! Bizarre de Roald Dahl

2 réflexions sur “Mise en scène Dahlienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s