La mémoire du corps

© Salvador Dali

Nos corps sont comme des armoires. On y range nos souvenirs aux couleurs flamboyantes, nos pièces un peu plus usées et démodées et l’on y enfouit certaines choses. Et puis… parfois on ouvre les vieilles boîtes et on regarde l’album de ses exploits et de ses cicatrices. On en rigole et on en pleure. On redecouvre des choses, on se redecouvre soi-même… Et si on ne le fait pas, il nous le rappelle. Au mieux les étagères cèdent, au pire les boîtes, plus ou moins lourdes, nous tombent sur la tête…

4 réflexions sur “La mémoire du corps

  1. Bonsoir, je vous remercie beaucoup pour votre mot qui me touche beaucoup. C’est un sujet qui me tient particulièrement à coeur… Je vous souhaite une bonne soirée et surtout prenez soin de vous 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s