Les champignons

Ils naissent dans la mousse
Sous la pluie monotone
Dès qu’arrive l’automne
Que les feuilles sont rousses

A peine plus haut qu’un pouce
Comme une litanie
Ils sortent en colonie
On en voit qui se poussent

Ils ont des chapeaux mous
Comme des parapluies
Qui cachent leur frimousse

Des trous dans leurs culottes
Et comme souvent il flotte
Ils portent aussi des bottes

Alain Hannecart

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s