Voir pour se pour-voir ou ne pou-voir et ne pas voir …

Résultat de recherche d'images pour "indifference"

La vision est plus affaire de construction sociale que d’optique. On ne voit en effet que ce que notre cadre cognitif nous permet de voir dans le paysage qui nous environne. Ce qu’il nous appartient finalement de (se) saisir dans le monde qui nous entoure. Ce qui n’y appartient pas, en l’occurrence ce qui est (perçu comme) im-monde (en dehors de notre monde), on ne le voit pas. On le met dehors et la dessus on ferme les yeux. Bref on le forclôt….

Une réflexion sur “Voir pour se pour-voir ou ne pou-voir et ne pas voir …

  1. Bon jour,
    On est souvent dépossédé d’un autre regard sans passer pour un illuminé … le cadre restreint nous porte à suivre un ligne sans qu’elle nous électrocute de son aspect sociétal .. de fait, existe … les artistes … 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s