Les étapes de la littérature moderne : bye bye réalisme et illusions…

litterature_et_creation

 

Aux alentours de 1900, la littérature européenne moderne est encore marquée par le naturalisme qui toutefois perd beaucoup de sa vigueur révolutionnaire. De nouveaux styles ont déjà commencé à émerger. L’impressionnisme et le symbolisme étoffent le pluralisme stylistique du début du siècle.

Dans le voisinage chronologique de l’expressionnisme allemand, le futurisme voit le jour en Italie et sous l’influence de ce dernier, le dadaïsme se développe à Zurich vers 1916. En France nait le surréalisme qui propage le refus radical des conceptions artistiques de l’époque.. La décomposition de la langue, pratiquée de manière exemplaire par les dadaïstes, continue à influencer la littérature actuelle.

La littérature qui succède à la 1ere Guerre Mondiale ne fait plus de distinction entre les sujets dits « élevés » et ceux du quotidien: tout se prête désormais aux talents littéraires. Herman Broch avec Les somnanbules s’inscrit dans ce mouvement. Après la 2nd Guerre Mondiale des œuvres comme Marelle de Julio Cortazar perpétue ce mouvement.

Dés 1934, la production artistique en URSS est soumise à la doctrine du réalisme socialiste. La glasnost de Gorbatchev met un point final à cette période.

Les guerres provoquent l’engagement de certains écrivains. Des poètes changent de palettes (Aragon, Eluard etc), d’autres prennent les armes (Malraux, Char etc).

Avec la paix revient le gout de l’accessoire, de l’anecdote, de la désinvolture. Il devient de plus en plus difficile au fur et à mesure que le temps passe de distinguer des genres particuliers de la littérature. Des auteurs comme Le Clezio en Handke en sont quelques symboles. Ils ne peuvent être classés dans un genre particulier.

Le nouveau roman, s’il n’est pas une école au sens classique du terme, est l’une des rares tendances littéraires récentes clairement identifiable. La variété des formes et des perspectives, la profusion des nouvelles publications (le benchmark m’épargne personne!), ainsi que l’absence de recul et donc d’objectivité, ne permettent pas encore de déterminer les courants et les tendances.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s