Le droitdelhommisme à l’épreuve de la fumisterie…

© Les faits Plumes – La honte droitdelhommiste, Strasbourg, 2017

Aujourd’hui, pas de grands discours, une photo qui parle, qui en dit plus que les mots et dont le témoignage marque plus que les paroles…

Une photo que j’ai prise à Strasbourg, en mars l’année dernière… C’était en 2017… Je me souviens…

A ce moment là, très précisément avant d’appuyer sur le bouton, j’ai ressenti comme un malaise…

D’abord, celui de la faiblesse car pour appuyer sur le bouton et immortaliser ce moment inhumain et disons-le, révélateur d’un paradoxe accepté, il en faut de la faiblesse…beaucoup même…

Vient ensuite, le malaise de la force, la force d’appuyer pour dénoncer, pour dire pour ceux qu’on ne voit plus, qu’on n’entend plus, qu’on n’écoute plus…

Enfin, le malaise de la honte, celle de se dire que dans le pays droitdelhommiste on accueille les institutions en charge de ce principe mais on en a oublié la mise en application…

En deux minutes, tout cela se mélange dans ma tête, j’appuie, tant pis… Je leur vole ce moment, je donne à voir cette situation paradoxale, je dis ma honte que l’on n’ait plus honte…

Quelqu’un m’a même dit de sa voix trompeuse, pompeuse, suave et calme que le nombre de sans abris diminue…

Je n’ai pas retenu où cela se passait… C’est sûr ce n’est pas en droitdelhommisterie…ou règne la fumisterie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s